| 27 May 2024

Tout ce que vous devez savoir sur le décret n° 2024-470 : L'utilisation du diode laser pour l'épilation définitive en France.

Face aux nouvelles régulations, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Pour vous simplifier la tâche, Celestetic décrypte le décret n° 2024-470 du 24 mai 2024 qui encadre l'utilisation des lasers à diode pour l'épilation définitive, et nous vous expliquons tout ce que cela change pour vous, professionnels de l'esthétique.

Tout ce que vous devez savoir sur le décret n° 2024-470 : L'utilisation du diode laser pour l'épilation définitive en France.

Pourquoi a-t-on introduit ce décret ?

Le décret n° 2024-470 a été introduit pour réguler l'utilisation des lasers à diode dans le cadre de l'épilation définitive en France, afin d'assurer la sécurité des clients et des professionnels. Ce texte vise à encadrer les pratiques et à garantir une utilisation appropriée de ces technologies.

Pourquoi ce décret a été introduit ? Avec l'augmentation de l'utilisation des lasers pour l'épilation, il est devenu crucial de mettre en place des régulations pour prévenir les risques et garantir la sécurité des utilisateurs et des clients.

Depuis les débuts de l'utilisation des lasers pour l'épilation, plusieurs incidents ont souligné la nécessité de régulations strictes. Les décrets précédents avaient posé des bases, mais l'évolution des technologies a rendu nécessaire une mise à jour.

Quels sont les objectifs principaux du décret n° 2024-470 ?

  1. Protéger la santé des clients en établissant des normes de sécurité strictes.
  2. Assurer une formation adéquate des professionnels.
  3. Étendre l’utilisation des appareils aux professionnels de l’esthétique en toute sécurité.

Qu’est-ce qui va changer concrètement ?

Le décret n° 2024-470 apporte plusieurs changements importants pour les salons et cliniques d'esthétique utilisant des lasers à diode pour l'épilation en France. 

  • Utilisation étendue  aux infirmiers et professionnels de l'esthétique :

  Selon le décret n° 2024-470, les professionnels de l'esthétique et les infirmiers diplômés d’état peuvent désormais utiliser les lasers à diode pour l'épilation définitive, à condition d'avoir la certification officielle. Cela permet d'élargir l'accès à cette technologie tout en garantissant des standards de sécurité élevés.

Les professionnels de l’esthétique doivent néanmoins suivre une formation spécifique sur l'utilisation des lasers à diode et obtenir une certification officielle. Cette formation couvre les aspects techniques, les protocoles de sécurité et les bonnes pratiques cliniques.

  • Certification Obligatoire :

 Tous les utilisateurs du laser doivent obtenir une certification officielle après avoir suivi une formation théorique et pratique. Cela garantit que seuls des professionnels formés peuvent utiliser ces appareils, réduisant ainsi les risques d'accidents et de blessures.

Les certifications doivent être renouvelées régulièrement pour s'assurer que les opérateurs restent à jour avec les meilleures pratiques et les nouvelles technologies.

Les attestations de formation des professionnels doivent être affichées de manière visible pour les clients.

  • Normes de sécurité renforcées :

Le décret impose l'utilisation obligatoire d'équipements de protection individuelle (EPI) pour les professionnels et les clients. Cela inclut des lunettes de protection spécifiques pour prévenir les lésions oculaires causées par le laser.

Des protocoles stricts doivent être suivis pour la préparation, l'utilisation et l'entretien des lasers. Cela inclut des vérifications avant chaque utilisation pour s'assurer que l'appareil est en bon état de fonctionnement.

Les salles de traitement doivent être équipées de dispositifs de sécurité supplémentaires et doivent respecter des normes d'hygiène strictes.

  • Fiche d'information :

Avant la première séance d'épilation, le professionnel doit fournir au consommateur une fiche d'information claire, comprenant :

-       Catégories de consommateurs exclus ou à conditions particulières.

-       Performances attendues du dispositif.

-       Risques et effets secondaires possibles.

-       Mention de la formation des professionnels.

-       Recommandation de consultation médicale préalable.

-       Contre-indications et recommandation de consulter un médecin en cas de doute.

-       Recommandations à suivre et obligation du port de lunettes de protection.

-       Procédure de signalement des effets secondaires.

Un double de cette fiche, daté et signé par le consommateur, doit être conservé pendant trois ans.

  • Avertissement, Documentation et Traçabilité :

 Dès la mise en service d'un appareil d'épilation à lumière pulsée intense ou au laser, l'exploitant doit afficher un avertissement visible pour le public incluant 

o   Les risques pour la santé liés à l'exposition aux rayonnements

o   Les contre-indications et recommandation de consulter un médecin avant la première séance et en cas de doute pendant les traitements

o   La recommandations d'utilisation et obligation de protection oculaire.

o   La recommandation de signaler tout événement indésirable survenu pendant ou après l'épilation.

-       Les salons doivent tenir à jour des dossiers détaillés pour chaque session de soin, incluant une trace de :

o   L’examen de l'état de la peau et du phototype du consommateur.

o   L'absence de contre-indications. (Si une contre-indication est détectée, les séances ne peuvent pas être programmées.)

o   L'absence de signes de contre-indication.

o   L'absence d'effets indésirables après la séance.

-       Toutes les vérifications doivent être documentées et conservées pendant trois ans après la dernière séance, à disposition des agents de contrôle.

-       La documentation permet de garantir la traçabilité des traitements et de fournir des preuves en cas de vérifications par les autorités.

Ces changements ont été mis en place pour renforcer la sécurité et la qualité des services d'épilation au laser, et bien que cela puisse nécessiter des ajustements pour les salons, les avantages à long terme en valent la peine.

 Quels sont les avantages pour votre salon ?

La signature du décret n° 2024-470 présente plusieurs avantages pour les centres et cliniques esthétique français.

  1. Un accès à des équipements de pointe : Investir dans des lasers permet d'offrir des services de haute qualité et de rester à la pointe de la technologie.
  2. Une amélioration de la sécurité et de la qualité des services : En respectant les normes, vous garantissez la sécurité de vos clients et améliorez la qualité des traitements proposés.
  3. Un renforcement de la confiance des clients : Les clients seront plus enclins à choisir un salon qui respecte des normes strictes et utilise des équipements conformes.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires alors n’attendez plus pour vous lancer ! Découvrez l'EpilPro, le diode laser professionnel de Celestetic qui allie sécurité et performance, et faites-en votre meilleur allié pour devenir un expert de l'épilation laser. 

Voilà tout ce que nous savons pour le moment sur ce décret qui ouvre de nouvelles opportunités aux professionnels de l’esthétique. Nous en sauront bientôt davantage sur les modalités de cette nouvelle réforme, abonnez-vous à notre newsletter pour être les premiers au courant. 

Que vous soyez à la recherche d'une formation spécialisée, d'un appareil professionnel ou des dernières infos du secteur Celestetic est votre partenaire idéal pour vous accompagner vers l'excellence.


Publié le (Mis à jour le )


acheter en ligne.